CFPO

Chronologie du développement du CFPO

Le CFPO est un développement d’un petit centre de formation artisanal et d’une petite bibliothèque qui ont été initiés à Ouassaho, en collaboration avec le Groupe d’aide au développement du Collège Sismondi en 2012, avec le soutien de l’Etat de Genève et de Communes genevoises. Ce centre artisanal avait été créé en réponse à des demandes de la population, relayées vers nous par notre partenaire local, l’association béninoise Miman-Ouassaho.

Pour faire face à la demande, il a fallu construire de nouveaux locaux et y déménager les ateliers du centre artisanal ainsi que la bibliothèque. C’est également grâce aux subventions des Communes genevoises, de l’Etat de Genève et de donateurs privés que le CFPO a pu être construit et installé, comme décrit ci-dessous.

2014

Acquisition d’un terrain à côté du Collège d’enseignement général (CEG3) de Bohicon

2015-2016

Construction du bâtiment principal.

Le 1er novembre 2016, le CFAO a quitté ses petits locaux loués pour devenir officiellement le CFPO et intégrer ses nouveaux locaux, avec les ateliers de couture-tailleur, photo-vidéo et d’agriculture biologique, ainsi que la bibliothèque.

2017

Construction du bâtiment des dortoirs et sanitaires afin de permettre aux apprentis habitant loin du CFPO d’y passer la nuit.

Le terrain utilisé par l’atelier d’agriculture biologique est resté jusqu’ici celui mis à disposition, proche de l’ancien CFAO, maintenant distant de 30 min à pied du CFPO. Sa petite taille et son éloignement posant problème, nous avons fait l’acquisition d’une parcelle disponible jouxtant celle du CFPO.

A la mi-novembre 2017, un container envoyé depuis la Suisse est arrivé à Ouassaho, avec notamment du matériel destiné au CFPO. Une partie de son contenu était également destiné au Centre de santé de Ouassaho et à l’association genevoise Zédaga.

Début de la procédure pénale contre l’ancien directeur du CFPO, lequel a détourné des fonds en sa faveur et entamé des procédures pour se faire reconnaître seul propriétaire du centre. Le procès en première instance a été gagné par Miman en juillet 2018 et la cour d’appel a confirmé le jugement de première instance, mais cette dernière procédure n’est pas encore totalement finalisée à la fin 2021.

2018

Durant le premier semestre de 2018, le CFPO a pu ouvrir les ateliers d’esthétique-coiffure, d’électricité-froid-solaire et d’informatique.

En février, un second gardien a été engagé, afin d’avoir une personne 24h/24 en poste. Ceci a permis de déjouer deux tentatives de cambriolage durant l’année 2018.

Le 19 juillet 2018, le nouveau terrain d’agriculture biologique a été inauguré. Situé sur une parcelle contigüe avec celle du CFPO, il est muni d’un hangar et d’un forage dont l’eau est pompée grâce à l’énergie solaire, et il est protégé par un mur d’enceinte.

Dès la fin des cours et évaluations pour les apprentis réguliers du CFPO, le centre a ouvert ses portes aux jeunes et adultes inscrits pour les premiers cours d’été. Ainsi, du 15 juillet au 31 août 2018, la période des vacances des apprentis, 47 jeunes et adultes sont venus se perfectionner ou acquérir les bases d’un métier. Les deux spécialités les plus demandées ont été l’informatique et la couture – tailleur, bien que les demandes ont concerné tous les ateliers.

2019

Construction d’un petit bâtiment pour abriter un élevage de petits animaux, dans l’enceinte du terrain d’agriculture biologique. La formation en ce domaine étant requise pour que le diplôme soit validé par l’Etat.

Raccordement du réseau d’eau du bâtiment principal sur le forage, supprimant ainsi les factures d’eau… et les nombreuses coupures du réseau étatique.

Aménagement d’une citerne raccordée aux toits pour récupérer les eaux de pluie.

Construction d’un étage sur le bâtiment principal

L’augmentation des effectifs en octobre 2018 a poussé nos partenaires à nous demander de l’aide pour construire un nouveau local, projeté dans un coin inutilisé de la parcelle.

Par ailleurs, après de fortes pluies, il est apparu que des fissures dans la dalle plate formant le toit du bâtiment principal laissaient s’écouler de l’eau dans les locaux, ce qui posait de gros problèmes de sécurité pour le matériel entreposé Il a été envisagé de couler sur la dalle une couche de ciment imperméabilisant.

Puis, au vu du nombre encore plus grand des demandes d’inscription et du manque de place concomitant dans les locaux actuels, le petit local projeté apparaissait trop petit, avant même d’être construit.

Compte tenu de ce qui précède, il a été décidé de construire un étage supplémentaire sur la dalle du bâtiment principal, afin de procurer au CFPO des locaux en suffisance, tout en évitant les frais des travaux d’étanchéité. Cet étage supplémentaire avait été envisagé dans la conception du bâtiment, au cas où il s’avèrerait nécessaire. La structure pouvait par conséquent accueillir le 1er étage qui serait recouvert d’un toit de tôle. La construction de cet étage s’est déroulée durant l’année 2019.

Cet étage supplémentaire permet au CFPO de disposer d’une grande salle de réunion (pouvant également être louée) et de trois locaux pour y accueillir l’atelier de couture-tailleur (apprentis de 1ère, 2ème, 3ème années). Au rez-de-chaussée, les locaux libérés par cet atelier ainsi que la salle de réunion ont pu être affectés aux autres ateliers qui ont ainsi chacun des salles appropriées à l’accueil des apprentis.

2020

Les nouveaux locaux sont utilisés, bien que des finitions doivent encore y être apportées (plafonds, sols, peintures, éclairage, ventilateurs…).

Du nouveau matériel pédagogique a été acquis pour faire face à l’augmentation des effectifs, en répondant aux demandes les plus urgentes.

Exercice de coupe de tissus dans une des nouvelles salles du 1er étage.

La pandémie de Covid-19 a ralenti les travaux liés aux infrastructures, mais n’a pas perturbé l’enseignement, à part le déplacement des vacances d’été prévues en juillet-août qui ont été avancées en avril-mai au moment où les premiers cas ont été détectés au Bénin.

2021

Grâce aux subventions reçues en fin d’année 2020, les travaux suivants ont pu être réalisés dès les premiers mois de 2021 :

Locaux du 1er étage : catelles au sol de la grande salle et peintures internes :

Peintures extérieures du 1er étage :

Construction d’une cuisine pour les internes et d’un dépôt :

Réfection des peintures du mur d’enceinte :

Aménagement d’un élevage de volailles et d’une pisciculture pour compléter l’enseignement de l’atelier bio :